Lire et comprendre son ordonnance

Pour commencer voici quelques abréviations utilisées par votre ophtalmologiste :

OD : Oeil Droit

OG : Oeil Gauche

ODG : Oeil Droit et Gauche


ADD : Addition

SPH : Sphère

CYL : Cylindre

VL : Vision de Loin

VP : Vision de Près

AV : Acuité Visuelle

VI : Vision Intermédiaire

Comment se présente l'ordonnance de l'ophtalmologiste?

Les valeurs de votre correction sont exprimées en quart de dioptrie.

Vision de loin

Les chiffres hors parenthèses, précédés du + correspondent à une hypermétropie, ceux précédés du - correspondent à une myopie.

Les chiffres entre parenthèses correspondent à une l’astigmatisme, le nombre qui suit est en degré et correspond à l'orientation de l'astigmatisme.

Vision de près

Il s'agit de la presbytie, avec la correction à apporter (ici +1,50 pour les deux yeux).

Notes :
Le terme "Add" signifie "addition" pour le presbyte, en complément de la correction de loin. La valeur de l'addition est toujours positive. Il est fréquent que les deux yeux n'aient pas la même correction.

Exemple de prescriptions pour les principaux défauts oculaires

En ophtalmologie, l’hypermétropie, la myopie, l’astigmatisme et la presbytie sont les principaux défauts oculaires que des lunettes ou des lentilles peuvent compenser.

L'hypermétropie ( qu'est-ce que c'est? )

Exemple de prescription pour une personne hypermétrope :

Sur l'ordonnance : OD : +2,50  / OG : +3,00 

Les deux yeux pouvant avoir des puissances différentes.

La myopie ( qu'est-ce que c'est? )

Exemple de prescription pour une personne myope :

Sur l'ordonnance OD : -3,75 / OG : -3,25 

L'astigmatisme ( qu'est-ce que c'est? )

Le défaut de l'astigmatisme peut s'ajouter aux défauts déjà cités ci-dessus.

Exemples de prescription pour une personne hypermétrope et astigmate :

OD : +2,50 (+1,25) 90°
OG : +3,00 (+0,75) 85°
ou
OD : (90°+1,25) +2,50
OG : (85°+0,75) +3,00 

Les nombres entre parenthèses indiquent la valeur de l’astigmatisme. Le dernier nombre, en degrés, indique l’orientation de l’astigmatisme. Deux écritures sont possibles: avec un signe + ou un signe – entre les parenthèses. Ainsi la prescription ci-dessus peut également s’écrire :

OD : +3,75 (-1,25) 180° 
OG : +3,75 (-0,75) 175°  
ou 
OD : (180° -1,25) +3,75
OG : (175° -0,75) +3,75 

Exemples de prescription pour une personne myope et astigmate:

OD : -4,50 (+2,00) 35°
OG : -3,75 (+1,25) 65°
ou 
OD : (35° +2,00) -4,50
OG : (65° +1,25°) -3,75 

Qui peut également s’écrire :
OD : -2,50 ( -2,00) 125°
OG : -2,50 (-1,25) 155°
ou  
OD : (125° -2,00) -4,50
OG : (155° -1,25) -2,50 

La presbytie ( qu'est-ce que c'est? )

Le cristallin n’étant plus capable d’augmenter sa puissance pour s’adapter à la vision de près il faut l’aider en ajoutant de la puissance pour la vision de près: c’est l’addition. Celle-ci est exprimée sans signe mais elle est bien sûr positive, et se calcule comme la différence entre la valeur de l’aide à apporter à l’œil pour qu’il puisse voir net au loin et la valeur de l’aide à apporter à l’œil pour qu’il puisse voir net de près. Sa valeur varie en général de 0.50 à 3.50 .

Exemple de prescription pour une personne presbyte et myope :

OD : -4,00 Add : 2,00
OG : -3,50 Add : 2,00 

Exemple de prescription pour une personne hypermétrope et presbyte:

OD : +2,50 (+0,75) 15° Add : 1,75
OG : +2,25 (+0,50) 75° Add : 1,75